Le billet d’Yves de juin 2016

Catégories : Le billet d'Yves  

Yves

Eh ! Oui c’est déjà l’été….
Un été coup de gueule !!

Le dernier billet d’avril intitulé : « c’est le printemps »… était consacré à ce printemps de luttes, d’espoir, et de fraternité. Nous pensions bien que ces luttes auraient abouti et que de loi travail aurait été retirée.
Que nenni !

Il s’avère maintenant que cette lutte loin d’être terminée, se durcit tant est grande l’obstination du gouvernement « droit dans ses bottes » et inflexible… :
- 70% des personnes interrogées lors de sondage sont pour le retrait de cette loi !
- 78%des jeunes (18-30 ans) sont aussi pour le retrait.
- Au parlement pas de majorité d’où l’utilisation du 49/3.
- Les organisations syndicales dans leur ensemble sont aussi contre cette loi (sauf la CFDT et la CFTC qui sont minoritaires)
- La votation citoyenne montre qu’une énorme majorité demande le retrait de cette loi.
- Même chez les socialistes des fractures énormes se creusent autour de cette loi.
Et bien non ! Rien n’y fait.
Valls, tel un caudillo espagnol, reste inflexible.
Des manifs monstres, comme celle du 14 juin avec des centaines de milliers de manifestants(es) montrent le rejet de cette politique.
Les casseurs sont utilisés pour décrédibiliser ces manifestations. Et maintenant ils en sont à vouloir interdire les manifestations : on dirait du Jules Moch ministre socialiste d’après guerre, qui a envoyé l’armée contre les mineurs en grève en 1947.
Bizarre, bizarre, cette politique répressive au nom de la démocratie.
Et pendant ce temps là : Gattaz, Dassault, Longuet, Juppé, les Le Pen et autres nous insultent, nous crachent dessus, nous traitent de voyous, terroristes, bolcheviques et autres noms d’oiseaux…
Venant d’eux je dis : continuez ça nous fait plaisir !!
Ils voudraient nous interdire, nous mettre en prison et pourquoi pas dans des camps comme le fit Hitler en 1933, lui qui fut un grand instigateur de la répression anti-syndicale.
Mais merde ! (excusez moi) ils n’ont rien compris à l’Histoire :
Nous ne laisserons pas faire.
Nous entrons en résistance !
En résistance sociale…
Non! Les salariés, nos enfants, nos petits enfants ne vont pas connaître cette formidable récession qu’ils nous promettent.
Ils nous demandent d’être raisonnables, responsables, équitables…
Et pis quoi encore.
Selon le journal « Challenges » du mois d’août 2015 les 500 familles les plus riches de France ont un patrimoine de 460 milliards d’euros : cinq fois plus qu’il y a vingt ans.
Il y en a qui sont plus égaux et équitables que d’autres !!
Mais ils sont prévenus, rien n’y fera : nous continuerons, la CGT, à lutter contre toutes les injustices et atteintes à la dignité de l’Homme, ainsi que pour des améliorations sociales de leur vie.
Ce ne sont pas les huissiers, les avocats, les convocations au commissariat, les intimidations de quelque nature que ce soit, les insultes (terroristes, voyous et autres), les casseurs manipulés, qui nous ferons reculer devant les injustices manifestes et les dénis de démocratie.
Je pensai vous faire un billet plus gai, à l’aube des vacances, mais avouons le, l’actualité entérine ce coup de gueule et malgré tout nous vous souhaitons de très bonnes vacances ! Soyez en forme pour la rentrée qui n’en doutons pas sera de luttes, si tant est que la période de vacances chèrement acquise par nos anciens (80ème anniversaire des congés payés de 1936) nous le permette.



 

Caroline


Partager cette article sur :