Retraités


CARSAT, retraites : tous à Villeneuve d’Ascq le 10 mars

9 mars 2015  Actu  

Retraités

Comme vous le savez (par la presse notamment mais aussi par les alertes de la CGT) un véritable scandale se commet au niveau de la CARSAT.
A l’heure actuelle se sont encore plus de 7000 dossiers qui sont encore en souffrance.
La conséquence de cela c’est que des milliers de retraité(e)s sont en attente du paiement de leur pension et pour certains depuis des mois (8 à 9 pour certains).
Ces retraités se voient dans l’obligation de demander à leur famille de les aider, d’autres d’aller aux Restos  du cœur ou au secours populaire ou autre organisme caritatif.
Quelle honte pour des salariés qui ont travaillé toute leur vie d’en arriver là!!!
Certains retraités se retrouvent ainsi avec 200€ par mois pour « vivre ».
Cela résulte de la disparition de caisses de la CARSAT et  la suppression des effectifs dans ces différentes caisses : 63 depuis 4 ans et 41 prévus jusqu’en 2017.
Probablement qu’autour de vous vous connaissez un retraité dans cette situation!
Suite à une réunion à Seclin il a été décidé d’une action forte pour faire cesser ce scandale.
Notre Union Locale bien sûr s’associe à celle ci.
Un rassemblement unitaire de plusieurs organisations syndicales, associatives et politiques est prévu :
A VILLENEUVE D’ASCQ au siège de la CARSAT
Allé Vauban (en face de V2)
MARDI 10 MARS A 10H30
RENDEZ VOUS A 9H30 A L’UNION LOCALE 70 PLACE J GUESDE 59280 ARMENTIERES POUR UN DEPART COLLETIF
Téléphoner à l’ul au 03 20 77 21 92 pour s’inscrire et organiser ce départ collectif


Manifestation des Retraités le 1 Avril 2015 à LILLE

9 mars 2015  Actu  

Manif retraités_1avril

Les Organisations Syndicales et Associations de Retraités du Nord,  USR-CGT , UCR FO , FGR–FP , FSU Retraités , Solidaires Retraités, UNSA Retraités, UNRPA Seclin, LSR Lille …. s’inscrivent  pleinement dans le « Mémorandum » décidé  au plan national.

Retraites : pas d’aus­té­ri­té

Mé­mo­ran­dum re­ven­di­ca­tif des re­trai­tés pour 2015

Depuis plu­sieurs an­nées, les 16 mil­lions de re­trai­tés de ce pays, du sec­teur   pu­blic comme du pri­vé, cons­ta­tent que leur si­tua­tion ne cesse de se dégra­der. Ils sont en co­lère et dé­ter­mi­nés à ne pas lais­ser se pour­sui­vre la dé­gra­da­tion de leur pou­voir d’achat, de leurs droits et ga­ran­ties en ma­tière de re­traite et de pro­tec­tion so­ciale. Ils pré­sen­tent aux élus, au ni­veau na­tio­nal, ré­gio­nal et dé­par­te­men­tal, un mé­mo­ran­dum de leurs reven­di­ca­tions.

Nous ne pou­vons ac­cep­ter que 10 % des re­trai­tés vi­vent sous le seuil de pau­vre­té, ni que cette si­tua­tion s’ag­grave en­core du fait des po­li­ti­ques d’aus­té­rité.

Nous ne pou­vons ac­cep­ter que 7 % des re­trai­tés de 60 à 69 ans oc­cu­pent un em­ploi en 2012, chif­fre qui a dou­blé de­puis 2006. La moi­tié d’en­tre eux y sont con­traints par le mon­tant in­suf­fi­sant de leur pen­sion.

Les re­trai­tés sont des ci­toyens à part en­tière et ont con­tri­bué au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mi­que et so­cial de ce pays. Ils ne de­man­dent pas la cha­ri­té, mais la dignité.

                  En con­sé­quence, ils re­ven­di­quent :

  -   retour à la re­va­lo­ri­sa­tion an­nuelle de tou­tes les pen­sions et retraites au 1er jan­vier et le rat­tra­page des 30 mois sans re­va­lo­ri­sa­tion,

  -   indexa­tion sur l’évolution des sa­laires,

  -   retour au droit à la re­traite à 60 ans et à un dé­part an­ti­ci­pé pour les mé­tiers pé­ni­bles ou in­sa­lu­bres,

  -   mini­mum de re­traite équi­va­lant au SMIC pour tout re­trai­té ayant une car­rière com­plète,

  -   le réta­blis­se­ment de la demi-part fis­cale sup­plé­men­taire pour tous les pa­rents iso­lés ayant éle­vé un en­fant et le retour à l’exo­né­ra­tion fis­cale des ma­jo­ra­tions fa­mi­lia­les de pen­sion pour les re­trai­tés ayant eu 3 en­fants, sans attendre une véri­ta­ble ré­forme fis­cale qui ga­ran­tisse l’éga­li­té en­tre les ci­toyens tout en fi­nan­çant les ser­vi­ces pu­blics.

  -  main­tien et l’amé­lio­ra­tion des pen­sions de ré­ver­sion et la sup­pres­sion des con­di­tions de res­sour­ces,

  - la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale et donc la suppression de la CASA. Es­ti­mant in­suf­fi­sante la loi sur l’adap­ta­tion de la so­cié­té au vieillis­se­ment, ils re­ven­di­quent une aug­men­ta­tion des moyens per­met­tant l’amé­lio­ra­tion de la prise en charge, que ce soit à do­mi­cile ou en éta­blis­se­ment.

Ils sou­hai­tent qu’en 2015 soit por­té un coup d’ar­rêt aux po­li­ti­ques ré­tro­gra­des qui entendent réduire de 50 milliards les prestations sociales. Ils sont dé­ter­mi­nés à mo­bi­li­ser les re­trai­tés pour la dé­fense de leurs pen­sions et de la pro­tec­tion so­ciale col­lec­tive.

Manifestation Départementale Retraités le 1er Avril 2015 à Lille

Rassemblement entre 11H00 et 13H0

- à partir de 11H00 Place du Général de Gaulle à Lille

- et manifestation en direction de la Préfecture du Nord – Place de la République.

Départ collectif  à 10H précise de l’Union Locale CGT ARMENTIERES

VENEZ NOMBREUX ET INSCRIVEZ-VOUS AU 03 20 77 21 92

Autre date à retenir : Mercredi 8 Avril 2015 de 14H à 16H Assemblée Générale des Retraité(e)s (remise des cartes, colis) à l’Union Locale Armentières. Les convocations vous parviendront ultérieurement.