La formations syndicale

28 octobre 2014  Formation Syndicale  

La formation économique et sociale (que nous appelons : formation syndicale dans notre jargon) est régi par le code du travail articles 3142-7 et suivants. (Version code du travail 2013).

Il s’agit donc bien d’un droit que possède chaque salarié pour apprendre ce qu’est le syndicalisme dans son histoire mais aussi d’essayer de comprendre dans quelle société nous vivons et la composition de celle-ci au travers du salariat.

Et au delà de voir de quel syndicalisme nous avons besoin pour répondre au mieux aux intérêts des salariés et de mieux combattre les choix proposés par notre adversaire de classe qu’est le patronat.

Ces articles du code du travail (que nous mettons en annexe) définissent les moyens légaux en vigueur pour participer à des cessions de formation.

En effet chaque salarié dans les entreprises peut bénéficier d’un congé de formation syndicale de 12 jours sur l’année (18 pour ceux amenés à animer des cessions pour les salariés du privé).

La demande auprès de l’employeur devant être faite un mois avant le début de la cession.

L’union locale, avec l’aide de sa commission formation et de sa vingtaine d’animateurs, vous propose tout un panel de formation pour essayer de répondre aux attentes et des syndiqués et des militants de l’union locale sur le territoire qu’elle occupe.

Pour les primo-adhérents il peut être proposé une formation d’accueil des nouveaux syndiqués. Cette cession sur 2 ou3 jours est à réaliser dans l’entreprise avec les élus et/ou les militants du syndicat d’entreprise.

Puis au niveau de l’union locale des formations générales que l’on appelle : 1er niveau de 5 jours et de 2em niveau de 2 fois une semaine, sont programmées .Dans ces cessions nous réfléchissons sur la composition du salariat, la construction des revendications, dans quelle société vivons nous et à partir de tout cela de quel syndicalisme avons-nous besoin dans et hors entreprise jusqu’au niveau international.

Une fois acquis ces formations tout un programme de formations dites spécifiques sont proposées :

Elus et mandatés de 4 jours, harcèlement au travail de 3 jours, lecture et compréhension d’une fiche de paye d’une durée de 2 jours , stage retraite (3 jours), protection sociale 4 jours, puis tout une série de stages que l’on peut programmer à la demande soit des syndicats soit des militants : NAO, CE-ECO, CHS-CT , rédaction d’un tract, etc, etc…..

Bien sûr nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire quant à la formation syndicale.

Article R3142-1 à 5 du code du travail : Congés de formation économique et sociale et de formation syndicale ou directement sur legifrance : Sous-Section 1 : Article R3142-1 à 5 du code du travail

Article L3142-7 à 12 du code du travail : Congés de formation économique et sociale et de formation syndicale ou directement sur legifrance : Sous-Section 3 : Article L3142-7 à 12 du code du travail

Comment se faire assister par un conseiller du salarié ?

28 octobre 2014  Conseillers du salarié  

Le salarié convoqué à un entretien préalable au licenciement choisit un conseiller du salarié sur la liste du département de son établissement. Il lui communique la date, l’heure et le lieu de son entretien. Le salarié dispose d’un délai minimum de 5 jours ouvrables pour trouver un conseiller du salarié, l’entretien préalable au licenciement ne pouvant avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la présentation au salarié de la lettre de convocation.

 

Le conseiller du salarié le prévient de sa participation ou de son impossibilité de se rendre à l’entretien. Dans cette seconde hypothèse, le salarié doit faire appel à un autre conseiller.
Le salarié doit informer son employeur de la présence du conseiller à l’entretien. L’employeur peut demander à celui-ci la justification de sa qualité, mais il ne peut s’opposer ni à son entrée dans l’établissement, ni à l’exercice de la mission d’assistance du salarié lors de l’entretien préalable au licenciement.

MANIFESTATION DU 16 OCTOBRE

21 octobre 2014  Actu  

10728917_740344989334251_351900756_n

  • 50 personnes devant la sécu le matin,une quarantaine à Lille l’après midi,voilà le bilan d’une journée qu’on aurait voulue être une démonstration de force beaucoup plus importante.Mais nos camarades étaient là,toujours combatifs,prêt à affronter un avenir qu’ils savent déjà difficile…