index


NON ILS NE PEUVENT PAS TOUT SE PERMETTRE!!!!!

30 septembre 2014  Actu  

index

aldi-1-bisLa société ALDI MARCHE  de bois grenier vient d’être condamnée par  trois fois devant le Conseil des Prud’hommes de Lille pour 2 licenciements sans cause réelle et sérieuse et un cas de harcèlement,à payer pour les 3 affaires un montant global de 51443 euros plus les intérêts légaux plus les dépenses.

LE HARD DISCOUNT EST SURTOUT HARD POUR SES SALARIES ET LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL MAIS QUAND CEUX CI DECIDENT DE NE PLUS SE LAISSER FAIRE ILS OBTIENNENT DES RÉSULTATS!!

CARAVANE FLANDRES : le 29 c’est parti.A la rencontre des agents

22 septembre 2014  Actu  

 

Nous vous rappelons qu’une caravane sillonnera les hôpitaux et ephad des Flandres et de l’armentierois afin de sensibiliser les agents (distribution de tracts et signatures de pétition pour la défense et l’amélioration de la protection sociale,pour l’emploi,l’augmentation des salaires et des pensions…)

Nous devons etre nombreux afin de couvrir le maximum d’établissements,vous pouvez vous inscrire auprés de vos représentants si vous voulez etre présent.

 

 

 

 

CHA : Le chantage continue!

18 septembre 2014  Actu  

Informations santé union locale cgt armentieres.

Capture-d’écran-2012-05-20-à-20.37.59Quelle ne fut pas la stupéfaction de nos camarades du cha de voir distribuer ce matin, un tract de FO titrant « LA CGT SIGNE L’ACCORD CONTRE L’ABSENTEISME ».

Suite à leur récente lutte contre cette note de service ( voir articles précédents),les délégués cgt ont été reçus par leur direction, lors d’une réunion « mascarade » où FO siégeait déjà en vainqueur, afin de connaître leur décision de continuer ou non leur action sur ce sujet Une discussion importante s’en est suivie, la direction les accusant de tous les maux et les représentants cgt essayant au maximum de tenir le cap sous une pression importante.

Aucun accord n’a été signé, les représentants attendant la tenue de la ce ce jeudi 18 septembre afin d’obtenir l’avis de ses membres.

A l’unanimité, la ce a voté pour la poursuite de l’action, refusant de céder à un chantage infect, refusant de tourner sa veste devant les menaces.

 » la direction nous as promis de nous faire perdre les élections si nous refusions de céder..et bien nous en prenons le risque. Nous préférons garder la tète haute et respecter nos valeurs. Jamais nous ne céderons à un tel chantage et nous lutterons point par point, sur chaque recul fait sur le protocole des trente cinq heures »