Actu


Actu

Découvrez toute l’actualité de l’Union locale CGT Armentières.

MAREE POPULAIRE LE 26 MAI

publié le 24 mai 2018  Actu    

resized-67f9ad2fc583225dbdbff5b8ec44c718

resized-67f9ad2fc583225dbdbff5b8ec44c718

La CGT appelle à une large mobilisation  dite MAREE POPULAIRE ce samedi 26 mai 2018 à 14H30 porte de Paris à LILLE

 

Engagée aux cotés des salariés dans de nombreuses luttes au sein des entreprises, des services publics pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité la CGT propose une nouvelle journée de mobilisation le samedi 26 mai 2018.

Il s’agit de rassembler la jeunesse, les retraités, les salariés en emploi et hors de l’emploi, les précaires ainsi que toutes celles et ceux qui, solidaires des luttes en cours, ne sont pas encore engagés dans l’action.

Des initiatives diverses seront organisées localement, dans tous les départements, pour permettre au plus grand nombre d’y participer. Partout, la CGT appelle d’autres forces sociales à « une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité » qui doit déferler pour imposer une autre répartition des richesses dans notre pays.
Faut-il rappeler que la France est le premier pays au monde en matière de dividendes versés aux actionnaires, soit l’équivalent de 407 milliards d’euros en 10 ans. Cela au détriment de l’intérêt général et du pouvoir d’achat.
Compte-tenu de l’urgence sociale, la CGT a pris la décision de construire cet appel avec d’autres organisations syndicales, associatives et politiques dans le respect des périmètres d’intervention et des prérogatives de chacune des organisations. La CGT reste ainsi fidèle à ses principes d’indépendance tout en favorisant l’expression du plus grand nombre de citoyens.
Pour la CGT, cet appel est complémentaire aux autres mobilisations en cours, déjà programmées et celles à venir.

À ce titre, la CGT poursuivra sa démarche de rassemblement des salariés et des différents syndicats dans l’unité la plus large, à l’image de ce qui se fait dans de nombreuses professions, services ou entreprises.

 

La réussite de cette journée d’action sera un nouveau cap dans la construction d’un rapport de force indispensable à développer pour contrer les mauvais coups du patronat, du président Macron et de sa majorité parlementaire, et pour faire valoir l’exigence d’autres choix économiques et sociaux.

L’union locale CGT ARMENTIERES, se joint à cette initiative. Elle sera présente à Lille ce samedi et convie tout le monde, MILITANTS, ADHERENTS, SYMPATHISANTS, ETUDIANTS, LYCEEN, PRIVES D’EMPLOIS, SALARIES DU PRIVE COMME DU PUBLIC, RETRAITES.

RENDEZ-VOUS A 13H30 A L’UNION LOCALE POUR UN DEPART GROUPE.

1. AFFICHE-26 Mai-O (1)

16 05 18 – CGT – communiqué appel 26 mai 2018

23ème Congrès de l’Union Locale CGT ARMENTIERES

publié le 23 mai 2018  Actu    

20180523_105458 (FILEminimizer)

Ces mardi 22 et mercredi 23 mai, s’est déroulé le 23ème Congrès de l’Union Locale CGT ARMENTIERES.

20180522_091058 (FILEminimizer)

Sous un soleil estival (le mardi), nos congressistes ont rejoint l’union locale pour débattre, voter, discuter et échanger. 

C’est ainsi que la première journée à débutée avec le rapport d’ouverture, le rapport d’activités, ensuivi de débats et une pause, avant d’entamer la modification des statuts, suivi de débats , puis viens l’heure de la pause méridienne.
Reprise en début d’après midi avec le rapport d’orientation et les débats autour du dis rapport.
A 15H00, c’est vers l’action que s’est tourné le congrès ! En effet, ce 22 mai, c’était également une journée d’appel national à manifester pour la défense des services publics, rejoins par l’ensemble des fédérations du privé.
Nous avons manifester jusqu’au CIO (centre d’information et d’orientation) dont la fermeture est programmée, puis nous nous sommes rendus dans le magasin CARREFOUR, qui sera sacrifié par le PDG BOMPARD avec la fermeture annoncée de 227 magasins et 5000 emplois supprimés.
Cliquez ici pour voir l’article VOIX DU NORD

20180522_155812 (FILEminimizer)

 Beaucoup de militants nous ont rejoins pour la manifestation dont le départ était annoncé à 15H00, avec pour mot d’ordre, la lutte !

20180522_153656 (FILEminimizer)

Pour finir la manifestation, nous nous sommes dirigés devant l’hôtel de ville, symbole des services publics avec une prise de parole rappelant à tous l’appel du maire à voter pour le président actuel.
Ce mercredi a débuté par le rapport financier et l’explosion du nombre de syndiqués de notre Union Locale. Puis après les débats, les congressistes ont étaient appelés à se prononcer pour ou contre sous forme de vote à bulletin secret sur l’ensemble des rapports et statuts cités plus haut.
C’est à l’unanimité que l’ensemble de nos rapports d’activité, orientation, financier et statuts sont votés, signe d’une bonne santé et de vitalité de notre Union Locale CGT !
Puis, avant de clore notre 23ème Congrès de notre Union Locale CGT ARMENTIERES, place à la présentation des candidatures et au vote pour élire notre nouvelle commission exécutive ainsi que notre commission financière de contrôle.
Sont élus à la commission exécutive : ARDAVIN SYLVIA, BLONDEL CAROLE (secrétaire adjointe à la politique financière), BOCQUET NATHALIE, BUTEZ SEBASTIEN, COVACO DOMINIQUE, BOUCHERIE GREGORY, GINESTAR OLIVIER, LE MEUR FREDERIC, DETHOOR DELPHINE, VARRASSE LOUIS, THERY YVES, FLEURY CHRISTOPHE (secrétaire général), LECOEUCHE CHRISTOPHE, TAILLEU EDMOND, TURBE SEBASTIEN (secrétaire à la politique financière), DAVID DOMINIQUE, WAEGEMACKER DAVID (secrétaire général adjoint)
Sont élus à la commission financière de contrôle : HUYGHE DAVID (président), VALLERANT ALAIN, LAMBERT ANDRE, DESANTE VALERIE, DEDOURS ROBERT

 

Félicitations aux nouveaux élus et
merci à tous nos congressistes.

 

CARREFOUR EXPRESS MERVILLE, RENVOI ! #condamne1facho

publié le 24 janvier 2018  Actu    

patron carrefour express merville insultants les syndicalistes

Audience renvoyée !
contrairement à ce qui était annoncé à l’audience précédente, le tribunal va se prononcer en faveur d’un renvoi.

 

Mes camarades, soyons patients, le patron du magasin carrefour de Merville sera condamné,
ON LACHE RIEN !

http://www.lavoixdunord.fr/ 

Notre UL CGT Armentières initiatrice de ce combat contre cet employeur du groupe CARREFOUR ira jusqu’au bout pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme et toutes formes de discrimination.

 

 

Renseignements au 0320772192 ou par mail :
unionlocale@cgt-armentieres.fr

carrefour_fachos-3372815

Photo: CARREFOUR EXPRESS MERVILLE

ACTION CARREFOUR LOMME

publié le 21 décembre 2017  Actu Commerce    

carrefour massy

VENDREDI 22 DÉCEMBRE 2017

 

MOBILISATION CGT DEVANT

LE MAGASIN CARREFOUR DE LOMME (59)

 de 07H à 11H

 

Adresse : Centre commercial Carrefour Lomme 130 Rue du Grand But Lomme, 59160 Lille

Pour dénoncer le manque d’effectif actuel et la détérioration des conditions de travail dans toutes les enseignes du groupe Carrefour, les passages en franchise ou location gérance, les restructurations et les suppressions de milliers d’emploi du « Plan BOMPARD » 

Cette mobilisation fait échos à un mouvement national du « collectif  CGT du groupe Carrefour » regroupant toutes les enseignes du groupe (Hypermarchés Carrefour, Carrefour Market, Entrepôts, Carrefour City, Carrefour Contact, Carrefour Banque, Super Azur …)

Ces actions ont pour objet de dénoncer les manques d’effectif actuels et le plan « BOMPARD » dont l’annonce prévue en Novembre, a été repoussée au 23 Janvier. 

La CGT estime à plus de 5000 postes supprimés :

 

  1.  Sur les sièges sociaux et administratifs, plus de 1500 postes concernés dont 1200 à Massy. Nous craignons également la fermeture du siège à Mondeville en Normandie.

  2.  Dans les hypermarchés, plusieurs annonces ont été faites au comité central d’entreprise :

  3. Automatisation des stations-service et la destruction à terme de 500 emplois.

  4. Suppression des pôles administratifs et réception : la destruction à terme de 500 emplois.

  5. Suppression des vendeurs de l’EPCS (Electroménager, multimédias) :  la destruction à terme de 1400 emplois.

  6.  Fermeture de magasins : plus de 1000 emplois.

 

Le but de la direction est de se gaver comme des oies pendant les fêtes de fin d’année et les soldes,
pour ensuite tondre les salariés comme des moutons.

 

 

 Une conférence de presse a été organisée le 15 décembre à la Fédération du commerce, au cours de laquelle, nous avons annoncé l’organisation de plusieurs « Points Chauds » les 22, 23 et 24 décembre.

 Ces « Points Chauds » répartis sur plusieurs régions, devant des Hypers ou des Carrefour Market sont destinés à maintenir la pression sur la direction et à sensibiliser les clients. Pour LOMME, rendez-vous le 22 à partir de 07H !

Contact: OLIVIER GINESTAR DS CARREFOUR LOMME: 06 29 37 22 06

 

 Pour en savoir plus, n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous:

https://youtu.be/idAwrwjuJFE

LE PATRON DU MAGASIN CARREFOUR A MERVILLE, PUBLIE SUR FACEBOOK : TOUS LES SYNDICALISTES DANS LES CHAMBRES A GAZ

publié le 21 novembre 2017  Actu Transport    

B9713877263Z.1_20171121160655_000+GP3A6QQ08.2-0

LE PATRON DU MAGASIN CARREFOUR A MERVILLE FREDERIC ROUSSEL, PUBLIE DES PROPOS AUX RELENTS NAUSÉABONDS !

«  Tous les syndicalistes dans la chambre à gaz ha Hitler  ».

La CGT d’Armentières a découvert par hasard il y a quelques jours ce commentaire sur la page Facebook d’un patron de supérettes.

Après avoir fait appel à un huissier, une plainte a été déposée contre l’auteur de ces lignes.

La qualification du délit, injures raciales ou provocation à la haine, devrait être établie dans les prochains jours par le parquet.

Le chef d’entreprise ne nie pas les propos tenus sur sa page : «  C’est une page personnelle avec 99 % de photos de rallyes. Si le commissariat me convoque, j’irai. Et je m’expliquerai. Si je dois retirer le commentaire, je le ferai. Si je dois payer aussi. Ce commentaire, c’était une réponse à un copain. c’était de l’ironie. Personne ne l’a lu.  »

Et de relativiser : «  Je ne suis pas raciste. Je ne vais jamais mettre personne dans une chambre à gaz. C’est une parole en l’air. J’étais énervé, évidemment je la regrette.  » Le chef d’entreprise est depuis allé ajouter un commentaire d’excuses sur sa page Facebook. Mardi matin, l’ensemble du post et des commentaires avaient été supprimés de sa page.

De son côté, Carrefour France «  condamne avec la plus grande fermeté ces propos inacceptables  », tenu par un franchisé.

 article la voix du nord 

Photo à la une et article VDN édition numérique 21/11/17

Dérapage ? Propos sur une page personnelle ? Invisible de tous ?

On vous dis tout !

 

Ce qui est dis par ce patron c’est que pour lui c’est un dérapage et il répondait à un copain.

Ce patron indique également que c’était une page personnelle et que personne n’a lu la publication sur son facebook.

Ce patron ment, ment et ment encore. Ce patron de magasins Proxi à Aubers, Proxi Nieppe, MTX motos à Aubers, et Carrefour Express à Merville, se sert de ce compte Facebook pour y mettre des publications de ses magasins.

Donc, si vous êtes fan de rally (passion de ce patron), amoureux de motos, ou vous voulez avoir des informations sur les magasins Carrefour express à Merville ou Proxi Nieppe ou Aubers, vous tombez forcément sur la publication haineuse faisant l’apologie de crimes NAZI qu’il souhaite aux syndicalistes. (Publication finalement retiré car la honte et la peur le tenaille).

Et dans ses magasins, peut être y a t’il des syndicalistes ? Lui il à posé le cadre, il les éliminent… de quoi être rassuré d’appartenir à un syndicat quand on travaille pour lui !
Pas de pardon pour quelqu’un faisant publiquement l’apologie du nazisme.

 La réaction de cet employeur est de répondre qu’il paiera, comme s’il était au dessus des lois, il allonge le fric et il est débarrassé.

Il ne se remet pas en question, c’était pour répondre à des copains.

Et si dans ses copains certains ont des familles qui furent victimes du régime NAZI ? Et si dans ses connaissances il y avait des personnes ayant des parents ou grands parents victimes de la Shoa ?
C’est inacceptable ! Et on ne peut pas parler d’erreur ce propos est volontaire et fait suite à son propre post insultant les syndicats de feignants..

 

C’est un délit pénal, on fera tout pour qu’il soit traduit en justice ! Pas d’impunité patronale !

 

Capture d’écran pour ne pas oublier :

facebook FREDERIC ROUSSEL CARREFOUR MERVILLE

FREDERIC ROUSSEL FACEBOOK