9 mars contre la loi El Khomri, le début d’une révolte ?

Catégories : Actu Transport  

Bl8ssdkCUAAQXNa

Le 09 mars, c’est le début d’une révolte qui se dessine. L’insurrection n’est pas loin, le gouvernement, Valls et El Khomri ont peur, ils reportent l’odieux projet au 24 mars sous la demande du syndicat CFDT qui avalise les trois quarts des  articles de ce texte.

Le STAE maintiens son préavis de grève et maintiens son déplacement à l’assemblée nationale, tant que ce texte ne sera pas retiré définitivement et pas seulement reporté comme le désire la CFDT El Khomri et VALLS, qui tout à coup se rappellent qu’il faut discuter avec les

vrais producteurs de richesse: les ouvriers !

tract 09 mars CGT

si vous dépendez du STAE, téléchargez ci dessous le préavis de grève, à donner à votre employeur après me l’avoir fait signer.

Préavis de grève

Pour en savoir plus sur vos droits:

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F117

Pétition, manifs, appel à la grève générale, la riposte s’organise contre le projet de « LOI-TRAVAIL », une des plus violentes et des plus réactionnaires contre le droit du travail. Ancien inspecteur du travail et militant socialiste, Gérard FILOCHE est en colère mais pour lui cette offensive dictée par le Medef, c’est l’offensive de trop.

Car désormais, si cette loi est adoptée, les libertés et droits fondamentaux de la personne seront soumis aux« nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise ».

Soit une contre-révolution juridique, théorique, pratique, contre laquelle le mouvement social se mobilise.

 

extrait du journal libération:

A demi-mot, Matignon confirme que le gouvernement a surtout besoin de stabiliser la situation politique, après l’irruption de Martine Aubry dans le débat et le «niet» de la CFDT, qui semble plus que jamais en position d’arbitre. «Nous dirons ce que les syndicats réformistes diront», confiait récemment Jean-Christophe Cambadélis à Libération«Le but de ces 15 jours, c’est de faire décanter au sens fluide du terme pour voir les lignes rouges de tout le monde,confirme un conseiller du Premier ministre. Collectivement et objectivement, il faut remettre les positions des uns et des autres à plat».

 

La présentation du projet de loi reportée

Sur Internet, après la pétition Loi Travail : non merci ! – plus de 770 000 signatures recueillies lundi 29 février – une carte interactive a vu le jour, lançant un appel à la manifestation dans toute la France, mercredi 9 mars prochain, date à laquelle le projet de loi El Khomri devait initialement être présenté en Conseil des ministres. Lundi 29 février, le Premier ministre, Manuel Valls, a finalement annoncé, depuis le Salon de l’agriculture, que l’examen du texte allait être reporté d’une quinzaine de jours, le temps pour le gouvernement de « lever un certain nombres d’incompréhensions ».

 

Soyons clair, nous ne sommes pas la CFDT qui cherche à aider le gouvernement à passer ce projet de loi, nous, nous exigeons le retrait de cette infamie de façon définitive.

 

71-2

 



Mots clés :  

david


Partager cette article sur :